EURORAD ESR

Cas 465

Fracture du scaphoïde

Auteur(s)
Bretlau T, Christensen OM, Edström P, Thomsen HS, Lausten GS
 
Patient
féminin, 64 année(s)
 
 
  • Publiés 01.08.2000
  • DOI 10.1594/EURORAD/CASE.465
  • Sous-spécialité Musculo-squelettique
  • Type de cas Clinique
  • Difficulté Interne en médecine
  • Vues 20220
  • Langues
  • Figure 1
    1
     

    Patient avec un traumatisme récent du poignet. Pas de signe de fracture sur les radiographies initiales.

     
    Area of Interest: unknown; Imaging Technique: 1;

    Fracture transversale récente du scaphoïde (liseré d’ostéosclérose) sur des radiographies de suivi évolutif (même patient que 1A).

     
    Area of Interest: unknown; Imaging Technique: 1;
     
     
  • Figure 2
    1
     

    Séquence EG 3D pondérée T1 TR/TE/TI=30/12/-. Fracture du scaphoïde, 5 jours après le traumatisme. Mise en évidence d’une ligne fracturaire nette avec

     
    Area of Interest: unknown; Imaging Technique: 1;

    Séquence EG 3D pondérée T1 TR/TE/TI=50/16/-. même patient que Fig. 2a. Cette séquence IRM montre la fracture du scaphoïde encore plus clairement que s

     
    Area of Interest: unknown; Imaging Technique: 1;

    Séquence STIR (fast short inversion recovery) TR/TE/TI=1000/30/85. Cette séquence montre l’œdème du scaphoïde. Même patient que fig. 2a+b.

     
    Area of Interest: unknown; Imaging Technique: 1;
     
     
Patient avec un traumatisme récent du poignet. Pas de signe de fracture sur les radiographies initiales.
 
Fracture transversale récente du scaphoïde (liseré d’ostéosclérose) sur des radiographies de suivi évolutif (même patient que 1A).
 
Séquence EG 3D pondérée T1 TR/TE/TI=30/12/-. Fracture du scaphoïde, 5 jours après le traumatisme. Mise en évidence d’une ligne fracturaire nette avec
 
Séquence EG 3D pondérée T1 TR/TE/TI=50/16/-. même patient que Fig. 2a. Cette séquence IRM montre la fracture du scaphoïde encore plus clairement que s
 
Séquence STIR (fast short inversion recovery) TR/TE/TI=1000/30/85. Cette séquence montre l’œdème du scaphoïde. Même patient que fig. 2a+b.
 
 
 
Page d'accueil Rechercher Sous-spécialités Cas d'étude Historique FAQ Archives de cas Contact Entrer Dégagement de responsabilité Impression Switch to MOBILE version
View desktop version